Toute l'actualité d'Elixance

Actualités

  > 
19 Novembre 2018

Biopolymère biodégradable : le PHA



PHA


Dans le cadre de la loi sur la transition énergétique, à partir du 1er janvier 2020, la vaisselle jetable en plastique (gobelets, verres, assiettes, cotons-tiges, pailles) sera interdite. Cette loi fait suite à celle déjà en vigueur depuis le 1er juillet 2016, avec l’interdiction de la distribution des sacs plastiques. Aussi, l’enjeu est important et des alternatives existent pour substituer les plastiques traditionnels par des biopolymères biodégradables.

Les plastiques biosourcés et biodégradables disponibles sur le marché proviennent, pour une très grande majorité, de la transformation chimique des sucres ou amidons issus de la culture de différentes plantes : canne à sucre, betterave, maïs, pomme de terre. Pour préserver les terres agricoles, un autre biopolymère existe : le PHA.

Au démarrage de ce projet en 2010, des équipes universitaires (UBS et École de Chimie de Rennes) ont synthétisé le PHA à partir de souches de bactéries marines et de déchets ou coproduits issus des industries agroalimentaires. Un consortium local a été mis en place regroupant des industriels : Séché Environnement et Triballat pour l’approvisionnement des coproduits, Europlastiques en tant que transformateur et Elixance en tant que compounder.

Le PHA est issu d’un processus de fermentation biologique où des bactéries vont transformer les matières carbonées, contenues dans les déchets issus des industries agroalimentaires, en polymère. Le PHA a une biodégradabilité bien plus élevée que le PLA ou la cellulose.

Les premiers granulés de différents PHA ont été extrudés et transformés au sein de notre laboratoire R&D. Par ajout de valérate, des copolymères comme le PHBHV ont pu être obtenus afin de créer des polymères plus souples et plus transparents. Ce polymère sera ensuite destiné au marché de l’emballage alimentaire et cosmétique.

La prochaine étape de ce projet concerne l’étude économique de la mise en place d’une structure en Bretagne pour industrialiser les résultats obtenus.
> Produits > Marchés